Clara Chabalier

Clara Chabalier est comédienne et metteur en scène. Musicienne, danseuse, photographe, la scène de théâtre s’est assez rapidement constitué comme le lieu propice pour rassembler ses passions. La tentative d’englober la réalité du monde, que ce soit par un langage poétique puissant ou au contraire par une langue en creux, constitue le moteur de sa recherche – et si cette tentative l’intéresse, c’est moins pour son objectif, fondamentalement désespéré, que pour la joie puissante des traces qui sont laissées. Comme comédienne aussi bien que comme metteur en scène, elle se positionne en faveur des formes expérimentales
et résoluments contemporaines : au théâtre avec Dieudonné Niangouna (Nkenguegi – Théâtre Vidy Lausanne et Festival d’Automne), Roméo Castellucci (Four Season Restaurant- Théâtre de la Ville) ou Jean-François Peyret (Re : Walden – création au festival d’Avignon), avec le chorégraphe Laurent Chétouane (Considéring / Accumulations – Théâtre de la Commune – CDN d’Aubervilliers). Au cinéma, un travail de 2 ans avec le réalisateur César Vayssié, encadré par plusieurs chorégraphes et performeurs, donne lieu au lm UFE (Un Film Evènement), distribué par Shellac et récompensé par plusieurs festivals.

C’est depuis le plateau qu’elle met en scène, et si elle joue parfois dans ses spectacles, ce n’est qu’une manière d’assumer sa place. Elle est le porte-parole de l’auteur dans Calderon de Pasolini, sa première mise en scène. Elle parle en photographe dans Autoportrait, inspiré par les démarches de plusieurs photographes, dont Edouard Levé. Elle prête sa voix à la radio d’E eurement, qui accompagne les deux actrices. La partition qu’elle interprète dans Voyage d’Hiver, composée en collabo- ration avec Sébastien Gaxie, ressemble furieusement à son auteur, Elfriede Jelinek.

Elle déploie un travail de recherche pour interroger les différents espaces théâtraux ouverts par les nouvelles technologies
: d’abord dans le cadre d’un cycle de recherche au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique, qui vient ponctuer ses études d’actrice au Studio-Théâtre d’Asnières et à l’ERAC (Ecole Régionale d’Acteurs de Cannes), où elle choisit de travailler sur le mythe de Cassandre (Cassandre-Matériaux, présenté au Théâtre de la Commune – CDN d’Aubervilliers pour le festival JT16). Elle participe actuellement au laboratoire européen Open Access de recherche sur les projets transmedia, soutenu par Le Granit (Belfort, France), DuplaCena (Lisbonne, Portugal), ColectivA (Cluj-Napoca, Roumanie) et le National Theatre Wales (Cardiff , UK).

Elle effectue un travail de transmission, que ce soit auprès d’amateurs (en partenariat avec la MC 93, la Pop, Théâtre Nanterre-Amandiers, Théâtre de la Cité Internationale, Studio-Théâtre de Vitry…) ou de jeunes professionnels : La Manufacture de Lausanne, l’ENSAD de Montpellier, l’ERAC à Cannes, l’EDT91 à Corbeil-Essonnes.