Calderón

Texte de Pier Paolo Pasolini
Traduction: Michèle Fabien
Mise en scène: Clara Chabalier
Avec: Clara Chabalier, Samir El Karoui, Fanny Fezans, Maïa Jarville, David Lejard- Ruffet, Ludovic Perez, Marie Plouviez.
Création sonore: Jérôme Baillet
Lumière: Philippe Maurin
Production: compagnie les ex-citants, Paris Jeunes Talents, Défi Jeune, Isotom Productions.

Spectacle lauréat du Prix Paris Jeunes Talents

Dates

  • 27 au 29 mai 2010 : Théâtre Dijon-Bourgogne – CDN, Festival Théâtre en Mai
  • 8 avril 2010 : La Bellevilloise
  • 26 au 28 octobre 2009 : Confluences, Festival Péril Jeune
  • 23 octobre 2009 : Made in Cannes
  • 10 au 20 septembre 2009 : Théâtre de l’Epée de Bois, Festival Un Automne à tisser

Calderón se situe dans l’Espagne franquiste, un jour de 1967.
Rosaura se réveille successivement dans trois mondes différents qu’elle ne reconnaît pas : d’abord riche héritière, ensuite prostituée, enfin mère de famille de classe moyenne. Elle cherche à s’en échapper en rejoignant tour à tour trois révolutionnaires qu’elle rencontre, mais cet amour se révèle à chaque fois incestueux.
Son enfermement dans des codes moraux, sociaux, sexuels, ainsi que chacun de ses réveils semblent orchestrés par le personnage de Basilio.
Figure archétypale du Pouvoir en mutation, d’abord père, ensuite monarque absolu, enfin mari petit bourgeois, il fait en sorte que tout ceci ne soit « qu’un rêve, rien d’autre qu’un rêve».
Telle pourrait être la structure narrative de Calderón si Pasolini ne l’éclatait pas dans une structure stellaire et fragmentée en « épisodes ». Le spectateur parcourt ces espaces et ces temps différents, comme s’il était lui-même en train de rêver.


Presse

Les songes de Rosaura ont ravi le public – Le Bien Public : « Le texte, qui peut sembler obscur au début, est petit à petit offert dans toute son intelligence. La Cie les Ex-citants transmet les interrogations multiples que pose la pièce, sur l’histoire du théâtre, sur notre histoire mise à nu. Un spectacle flamboyant. »


Reportage de DMTV21 pendant le festival Théâtre en Mai