Photos © Clara Chabalier

La Défense
devant les survivants

D’après « L’invention de Morel » d’adolfo Bioy Casares 

Le professeur Morel a développé un dispositif permettant de capter le vivant dans toutes ses dimensions.
Il a invité ses amis à passer une semaine de vacances sur son île paradisiaque, perdue au milieu du Pacifique, et les a capté à leur insu. Quand un révolutionnaire se réfugie sur cette île pour rédiger son grand projet, destiné à sauver l’humanité, il découvre ces fantômes, qui revivent en boucle cette Semaine Eternelle.
Sous le prétexte de l’adaptation du roman d’anticipation d’Adolfo Bioy Casarès, L’invention de Morel, La Défense devant les Survivants met en abîme la relation que nous entretenons avec la technologie. Et si notre monde moderne, qui croit tout résoudre par la science, n’avait fait qu’ouvrir un espace aux absents, aux disparus, à ceux que nous ne pouvons plus toucher mais à qui nous parlons en permanence?

Sous le prétexte de l’adaptation du roman d’anticipation d’Adolfo Bioy Casarès, L’invention de Morel, La Défense devant les Survivants met en abîme la relation que nous entretenons avec la technologie. Et si notre monde moderne, qui croit tout résoudre par la science, n’avait fait qu’ouvrir un espace aux absents, aux disparus, à ceux que nous ne pouvons plus toucher mais à qui nous parlons en permanence?

Mise en scène

Clara Chabalier

dramaturgie

adele chaniolleau

Avec

AMandine Gay

Nanyadji Kagara

wyssem romdhane

Alexandre Pallu

alvise sinivia

Scénographie

franck jamin

composition musicale

alvise sinivia

création sonore

julien fezans

création Lumière

Gildas Goujet

création vidéo

david lejard-ruffet

régie générale

océane farnoux

costumes

noémie reymond et Clara Chabalier

Administration, Production & developpement

Mara Teboul et fanny paulhan
(L’Œil Ecoute)

Une histoire de fantômes

La projection des images captées sur la matière même de l’île créée des situations décalées et cocasses (tirer un rideau figé comme de la pierre, voir deux fois le même exemplaire du même livre), absurdes (danser joyeusement en pleine tempête, plonger dans une piscine pleine de poissons morts) ou surréalistes (apercevoir deux lunes ou deux soleils, être plongé dans des échos se re-projetant à l’infini). Ces situations constituent un intérêt théâtral indéniable, car elles interrogent les codes, les subterfuges, les tour de passe-passe, et utilisent les moyens même du théâtre pour se faire comprendre. Ce procédé d’incarnation-dénonciation permanent créée un jeu absurde, décalé, à la limite du grotesque. 

Pour sculpter cette présence à la fois fantômatique et bien réelle des personnages, je veux utiliser à la fois des procédés de trucages anciens, tels que le Pepper’s Ghost, et les croiser avec des procédés technologiques actuels, tels que des projections en 3D ou du mapping sur des objets réels. 

Car si l’espace théâtral est par essence dédié à l’apparition de fantômes, je veux aussi par la représentation interroger la relation que la société contemporaine digitale et technologique entretient avec les fantômes créés par les appareils qui nous entourent. 

Production

Production : Compagnie Pétrole

Coproductions : Comédie, Centre dramatique national de Reims, Théâtre de Lorient – Centre dramatique national, Le GRRRANIT – Scène nationale de Belfort

Soutiens : Césaré – Centre national de création musical de Reims, le KunstCentrum BUDA de Courtrai, Théâtre de l’Echangeur – Compagnie Public Chéri à Bagnolet.

Avec l’aide du ministère de la Culture – Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France, du Fonds SACD Musique de scène et de la ville de Bagnolet.

 

 

Avec la participation artistique du Jeune théâtre national et avec le soutien du Fonds d’Insertion pour Jeunes Artistes Dramatiques, D.R.A.C. et Région SUD.

 

Une phase de recherche a été effectuée dans le cadre du projet Open Access – Experimenting with performing arts and transmedia creation (Agreement number : 2018 – 18 18 / 001 – 001), dans le cadre du programme Creative Europe de l’Union Européenne. Cette phase a bénéficié de l’aide au développement du DICREAM (CNC).

Dates

2023
2022
2021
2019-2020